Partagez | 
 

 Arrivée • Mattis Janow-Kielan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- NO DATA -
avatar Messages : 16
Coincé depuis le : 14/06/2013



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Jeu 10 Mar 2016, 18:50

Cocytus avance à grandes enjambées nerveuses qu'il réduit parfois brusquement, comme reprenant conscience qu'il n'est pas seul. Il veille à ne pas laisser trop de distance entre lui et le nouvel arrivant ; plus que devant, il marche en biais de sa personne. Un pas sur le côté, deux pas devant. Ses coups d’œil fréquent dans sa direction sont parfois accompagnés d'un léger sourire tendu. La charge sur son épaule ne semble pas le gêner. Pas assez pour que ce soit visible, en tout cas.
A mesure qu'ils avancent, il accélère un peu le rythme ; troque ses longues foulées contre d'autres, plus courtes, plus dynamiques. L'attention qu'il porte à la jeune femme sur son épaule et au jeune homme qui le suit reste équivalente.
Le but n'est pas de les perdre. Il y a déjà eu bien assez de problèmes comme ça.

Une fois devant le bâtiment administratif, Cocytus ouvre la porte et la passe avant de la tenir ouverte pour le décédé à sa suite.
Après l'avoir correctement refermée, il désigne de sa main libre un bureau sur leur droite où une jeune femme est apparemment occupée à écrire.

« Vous devez vous présenter ici, et... Elle va vous expliquer, n'hésitez pas à lui poser des questions ! Tout, n'importe quoi, elle répondra. »

Comme elle lève la tête vers eux, il lui adresse un signe de la main et hausse légèrement l'épaule sur laquelle la fugitive repose.

« Ne vous en faites pas pour elle, je vais la laisser au calme. Elle sera bientôt sur pieds. Faites attention à vous, d'accord ? Et encore désolé. »

Il termine sa phrase par une grimace gênée ; un signe de tête poli plus tard, il s'éloigne à grand pas vers le fond du hall avant de disparaître derrière une porte.

► Vous devez répondre pour signifier que vous vous adressez au bureau susnommé. Vous avez le droit également de décrire votre cheminement jusqu'aux bureaux, vos impressions, etc.
Ensuite, un PNJ vous répondra pour vous accueillir.

___________________________________________________

« Forsan et haec olim meminisse juvabit »
• compte PNJ • gray •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C 00 082034 21 06 D* -
avatar Masculin Pseudo : Dayday

Messages : 50
Coincé depuis le : 31/07/2014



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Mer 01 Juin 2016, 16:19

Mad world, hein ?
A mesure de ses pas, Mattis avait parfois laissé échapper un profond soupir. Devoir marcher libérait l’esprit, vraiment, au moins se sentait-il plus calme pour ce qui allait potentiellement suivre. Quoi donc, d’ailleurs ? Celui qui disait s’appeler Cocytus n’avait pas été plus clair que ça sur la question … Et le polonais n’allait pas le haler pour lui demander les précisions qu’il voudrait. Parce qu’il était trop loin, un peu difficile à suivre, et puis il avait quand même quelque chose … d’effrayant. Et c’était peu dire.

Les doigts accrochés à son appareil photo, seule chose qui le rassurait un minimum ici, le jeune homme traversa donc les allées à grandes enjambées. Bien que ce ne fût qu’à peine qu’il profita du paysage, de ses passants et de ses bâtiments, des petits détails vinrent le titiller et lui assurer qu’il n’était plus en Pologne. Et sans doute plus sur Terre non plus, à priori. Mais ça n’a aucun sens.
Au moins, l’ambiance lui changeait de la salle d’où ils venaient et de ses alentours. Il n’était pas tout seul, pas qu’avec des fous plus furieux les uns que les autres. Il se trouvait dans une vraie ville, comme il pouvait en avoir l’habitude.
L’entrée dans le nouveau bâtiment où Cocytus venait de l’inviter le rassura encore un peu plus.

« Vous devez vous présenter ici, et... Elle va vous expliquer, n'hésitez pas à lui poser des questions ! Tout, n'importe quoi, elle répondra. »

Ah bah ça … Il n’y manquerait pas.
Mattis passa son regard de la secrétaire au « Daemon », hochant de la tête pour assurer à son interlocuteur qu’il avait bien compris.

« Ne vous en faites pas pour elle, je vais la laisser au calme. Elle sera bientôt sur pieds. Faites attention à vous, d'accord ? Et encore désolé. »

Oui, au calme, ce sera pour le mieux, en effet. Mattis avait du mal à imaginer ce qui allait se passer quand elle se réveillerait … Il n’était vraiment pas persuadé du caractère raisonnable de la jeune femme. Enfin, qui savait. Les gens pouvaient réserver bien des surprises, des fois ! De toute façon, ils se croiseraient sûrement tôt ou tard et verrait à ce moment-là. Autant qu’il s’occupe de ses affaires en attendant, et qu’enfin ses idées s’éclaircissent. Potentiellement.

« Ce n’est rien. D’accord … Merci … »

Sa petite voix se mourut doucement lorsque le Garde disparut, soulageant par la même occasion un poids étrange sur sa poitrine.
Allons … Maintenant voué à lui-même, Mattis se redressa pour reprendre un peu d’assurance et s’approcher le plus tranquillement possible de la personne qu’on lui avait indiqué.

« Bonjour, Mattis Janow-Kielan … On m’a dit que vous pourriez … m’aider ? »

Il n’était pas vraiment certain de la marche à suivre. Les services administratifs étaient loin de lui faire peur, mais au moins savait-il en amont un peu comment ça marchait. Là, il était totalement démuni et n’appréciait pas du tout ce sentiment.

___________________________________________________

#447799


Dernière édition par Mattis Janow-Kielan le Ven 03 Mar 2017, 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Messages : 34
Coincé depuis le : 10/08/2014



MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Mer 22 Fév 2017, 22:28


Avant même que le garçon ait rejoint son bureau, la jeune femme assise de l'autre côté se met à ranger et pousser les papiers en tas plus ou moins ordonné sous le présentoir. Comme le nouvel arrivant ne peut plus les voir, quoi qu'il en soit, la notion de rangement reste toute relative à celle qui a les doigts sur les tas en question.
Mains jointes sur le bois, grand sourire aux lèvres, elle écoute le jeune homme se présenter sans l'interrompre.

« Je vois que Cocytus vient de vous amener, donc oui ! Je peux vous aider. Je suis là pour ça, même, ajoute-t-elle. Je vais commencer par vous poser deux trois questions, si ça ne vous dérange pas ? Vous pourrez poser les vôtres juste après ! »

Sa main droite vient tirer la poignée d'un tiroir sans que ses yeux aient vraiment besoin de suivre le mouvement ; ses gestes sont rapides et méthodiques, dirigés par des habitudes que l'on sent bien ancrées.
Sorti de sa pile de feuilles blanches, le formulaire fut lissé d'une main distraite contre le bureau.

« Il me faudraaait votre nom, puis votre prénom, dans cet ordre. Si vous ne vous en souvenez pas, vous pouvez me donner un surnom ou autre chose qui ait du sens pour vous. Si vous pouviez les épeler, aussi, ce serait adorable ! »

Tout en parlant, elle se saisit d'un stylo et vérifie machinalement que l'encre en coule bien.

« Après ça, dans la mesure du possible, j'aurais besoin que vous m'indiquiez votre date de naissance complète et la dernière date dont vous vous souvenez. Personne ne se rappelle exactement du jour de sa mort, donc on demande juste le plus récent. »

Elle semble réfléchir brièvement, puis lui sourit de nouveau. Le large chignon à l'arrière de sa nuque semble peiner à tenir son épaisse chevelure ondulée en place ; elle y porte souvent la main.

« Eeet ce sera tout ! Si vous ne vous souvenez pas de grand chose, ou que c'est un peu le potage là-haut, ne vous en faites pas. Vous venez de vous réveiller, c'est tout à fait normal d'être confus. Ah, et si vous voulez une chaise, à boire ou autre chose, n'hésitez pas à demander ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C 00 082034 21 06 D* -
avatar Masculin Pseudo : Dayday

Messages : 50
Coincé depuis le : 31/07/2014



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Ven 03 Mar 2017, 23:54

Eh bah, on pouvait difficilement dire que ces bureaux ne portaient pas bien leur nom. Ça ne le dérangeait pas, mais le fit au moins sourire. Il appréciait le sérieux de la jeune femme et ses consignes claires et précises, sur un ton de bonne humeur bien que manifestement pré-enregistré. En même temps, comme exprimer autrement des indications toutes simples ?
Il se sentait un peu mieux, quand même, soudainement. Est-ce que c'était d'être face à une personne bien humaine, visiblement normale et non armée ? De se retrouver dans une situation pire que banale et administrative du genre de celles qu'il avait déjà pu subir à la banque ou à la poste ou ...? Bref. Ou bien un mix des deux ? Dans tous les cas, il la remercia tout d'abord et ce fut avec plaisir qu'il tenta d'être le plus clair possible à son tour.

« Janow-Kielan. J, A, N, O, W, tiret, K, I, E, L, A, N. »

Il épela son nom sans mal, prenant bien son temps entre les lettres pour lui donner le temps de noter. Puis, il fit donc de même avec son prénom. Mattis.

« Ma date de naissance est le 5 Avril 2015. »

Ça, c'était facile. Mais après ... Il prit un peu plus de temps pour repenser à la dernière date dont il se souvenait. Sentiment bien désagréable pour lui qui se traduisit en des frottements nerveux de ses mains sur son appareil photo.

« Hm. 2034 ... La fin des vacances d'été ... Ah, je devais partir à l'université. C'était en Août. Je devais partir le 25 Août. »

Sourcils froncés, il essaya de se souvenir de cette fameuse date qu'il avait souvent admiré sur son billet de train. Tout ça était tellement bizarre.

« Excusez-moi mais donc ... Je suis vraiment mort ? Comment c'est arrivé ? Pourquoi ...? »

___________________________________________________

#447799
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Messages : 34
Coincé depuis le : 10/08/2014



MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Mar 18 Avr 2017, 04:09


Concentrée sur son travail, la jeune femme écoute les réponses du décédé avec un soin et une attention très administratifs. Les petites cases sur la feuille se remplissent au fur et à mesure qu'il épelle et que elle, de son côté, y trace des cursives claires — quoi que le petit présentoir à l'avant du bureau rende son manège invisible au garçon ; question de discrétion.

« J - A - N - O - W, tiret, K - I - E - L - A - N, M - A - T - T - I - S. Né le 05 avril 2015, probablement mort aux alentours du 25 août 2034. »

La vérification semble la satisfaire ; aucune donnée ne manque réellement à l'appel, quoi que leur exactitude reste souvent assez variable.
En réponse à la question du nouvel arrivant, une moue compatissante éclaire son visage.

« Ahhh, ça... C'est la question que tout le monde se pose, pas vrai, répond-elle en riant un peu, crayon coincé entre le majeur et l'index. Difficile de dire comment vous êtes mort. Personne ne s'en souvient jamais, alors... Vous pouvez essayer d'imaginer, ou de faire des hypothèses probables, mais je ne vous garantis pas que vous aurez la réponse exacte un jour. Je peux vous assurer que ce n'est pas une blague ou une erreur, par contre. Vous êtes tout ce qu'il y a de plus mort. »

Ce n'était peut-être pas la façon la plus délicate de le confirmer, mais ça avait le mérite d'être clair.
Tout en laissant passer son regard du garçon à la feuille, elle se remet à faire glisser la pointe du crayon contre le papier.

« Ceci dit, ce n'est pas vraiment un endroit trop. Bizarre, je suppose, comparé à ce que beaucoup ont connu. Vous aurez une chambre dans une maison, vous pourrez boire ou manger, rencontrer des gens, nouer des relations de toutes sortes, trouver un travail, dépenser de l'argent... »

Sans avoir besoin de trop regarder ce qu'elle fait, elle s'empare d'une plaquette dans un tiroir et s'applique à écrire des chiffres en rouge sur une étiquette blanche.

« Les autochtones font un peu peur aux nouveaux, au début, par contre ! Ne vous étonnez pas si vous croisez des cornes, ou des queues, ou... Ou des oreilles pointues, ajouta-t-elle en désignant le couloir par lequel Cocytus a disparu quelques instants plus tôt. Ah, mais vous avez d'autres questions avant que je continue, peut-être ? »

Coudes contre le bureau, mains croisées sous le menton, elle lui adresse un sourire accueillant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C 00 082034 21 06 D* -
avatar Masculin Pseudo : Dayday

Messages : 50
Coincé depuis le : 31/07/2014



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   Jeu 20 Avr 2017, 00:03

Mattis tiqua quelque peu à la mention du verbe "se souvenir". Il ne se souvenait pas. Cette sensation horrible de vide lui était tellement insupportable. Il tenta néanmoins de ne pas trop transparaître son malaise à son interlocutrice, agitant la tête à sa réponse qu'elle prenait le temps de lui donner. Au moins, elle avait ce côté apaisant et professionnel qui l'empêchait de péter un câble. Certes il n'avait pas non plus l'air des plus serein avec ses lèvres pincées et ses mains qui ne savaient plus ou se mettre dans les poches de son pantalon, mais la dame devait en avoir vu d'autres.
Mais comment le croire, hein ? Qu'il était mort. Son père, maintenant lui ? Il imaginait déjà sa mère, et Bogdan. Ils avaient besoin de lui. C'était pas possible.
Comment pouvait-il juste laisse ça derrière lui et être content d'avoir une toute nouvelle vie ailleurs, alors qu'il n'avait qu'à peine commencé la première ? Ça lui semblait inconcevable, en cet instant.

« J'ai ... aussi vu quelqu'un avec des ailes ... se faire, euh, coupée. Je pense que, niveau bizarreries ... »

Il rit nerveusement.

« Qu'est-ce que c'est, en fait ? Elle m'a dit qu'ils s'appelaient des Daémonne ? C'est ça ? Après, ne vous en faites pas et continuez, je ne pense pas avoir d'autre question urgente. »

___________________________________________________

#447799
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée • Mattis Janow-Kielan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée • Mattis Janow-Kielan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur
» arrivée 2éme enfant?
» Arrivée d'eau
» Préparer et organiser l'arrivée de bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before I Sleep :: Asphodèle :: Bureaux Administratifs :: Accueil-