Partagez | 
 

 Should I laugh or cry ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- S 15 061928 25 06 C -
avatar Masculin Pseudo : Never.

Messages : 101
Coincé depuis le : 15/06/2014



DOSSIER
Nombre de décès  : 2.
Circonstances des décès  :
Métier  : Barman.

MessageSujet: Should I laugh or cry ?   Dim 29 Mai 2016, 17:04

Callum avait la désagréable impression de ne pouvoir s'en prendre qu'à lui-même et cette morsure amère conditionnait son humeur – passée de stupéfaction à colère noire en l'espace de quelques minutes seulement. Il s'était vite relevé, avait vite fait le tour de la pièce, cogné à la porte qu'il avait découvert par hasard et fait défiler un million d'hypothèses plausibles le temps qu'on daigne lui ouvrir ou le laisse mourir là.
Inutile de préciser que si tentative de meurtre par déshydratation il y avait, il ne comptait pas se laisser faire, quitte à renverser la porte s'il le fallait.

Ses doigts levés s'agitèrent tandis qu'il énumérait les scénarios possibles, sourcils froncés. Lui qui avait bonne mémoire et ne buvait jamais jusqu'à la perte de souvenirs se retrouvait bien démuni face au monstre qui avait croqué sans ménage un bout de sa mémoire. La façade de l'hôtel lui revenait sans mal, le contenu de la journée aussi, mais il avait l'impression d'oublier quelque chose de capital – comme, peut-être, la raison pour laquelle il se trouvait ici. Rien ne venait étayer la thèse de l'enlèvement et s'il s'était rendu ici de son plein gré... Grand dieu, il s'en serait souvenu ! Il en soupira longuement, dents plantées dans sa langue à s'en faire mal. Il se remit à faire les cent pas avec une impatience qui ne lui ressemblait pas. Pour ma défense, se dit-il, cette situation ne ressemble à rien. Rien de connu. Il y avait plus efficace pour se débarrasser de quelqu'un que l'enfermer dans une grande pièce blanche sans issue.

Drôle de coloris. Il pivota sur ses talons, les yeux collés au plafond, tentant d'y percevoir la moindre trace, la moindre crevasse, la moindre imperfection. Tout était lisse à l’écœurement. Lorsqu'il donnait un coup dans un mur, il ne sonnait ni creux ni faux. Charley et Darren n'étaient pas là. Un sentiment de culpabilité le poussa à frapper encore la porte dans l'espoir de se faire entendre. Que quelqu'un lui explique simplement ce qui s'était passé !

Dans ses poches, il n'avait retrouvé que son briquet et sa montre à gousset. Tout le reste avait disparu. Dire que ça l'avait étonné aurait été un euphémisme ; si un voleur lui avait fait les poches, il aurait emporté tout ce qui avait de la valeur. Sa montre en or en avait. Son briquet aussi. Pourquoi se contenter d'une lettre et de quelques cigarettes ?

Mal à l'aise, il recula pour faire face à la porte et croisa les bras. Quelqu'un allait venir, tout lui expliquer et le laisser partir. Il n'était pas n'importe qui.
Et il y en avait, des choses, à expliquer.

___________________________________________________


Yes, I am guilty, but don't misunderstand me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- NO DATA -
avatar Messages : 16
Coincé depuis le : 14/06/2013



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   Ven 03 Fév 2017, 22:44


Rapide sur ses longues jambes filiformes, Cocytus parcourt les derniers mètres le séparant encore de la salle en soupirant à répétition. Le bruit de l'air qu'il vient expulser de ses poumons résonne presque plus fort que ses pas, qu'il s'applique à garder légers ; mains tantôt abandonnées au mouvement de balancier que leur impose la marche, tantôt serrées l'une contre l'autre devant lui, il hésite un bref instant avant de pousser la porte.
Le geste est décidé, ferme, et le battant lui obéit sans se plaindre.
Pas qu'il ait vraiment le choix. Quand bien même, ça reste une bonne chose.

Prudemment posté devant la porte, il esquisse un pas poli à l'intérieur de la pièce. Ses mains se rejoignent devant ses cuisses et y restent crispées l'une sur l'autre tout le long de son discours.

« Monsieur le décédé, bienvenue à Asphodèle. » Il lui adresse un sourire qui se veut rassurant. « S'il vous plaît, restez calme et ne faites rien qui me force à devoir utiliser la force. Je sais que c'est euhm, perturbant, comme situation, mais tout vous sera expliqué très vite ! »

Satisfait de sa présentation, il dénoue ses doigts et les laisse glisser le long de ses côtés. Son regard papillonne sur le nouveau venu sans se poser trop longtemps où que ce soit.

« Il faut juste que je vous emmène jusque là. Si vous voulez bien prendre la peine de me suivre. »

Aucune alternative n'est donnée ; il se contente d'attendre qu'on le suive. Comme si ça allait de soi.

Vous pouvez suivre Cocytus directement ou refuser de coopérer.


___________________________________________________

« Forsan et haec olim meminisse juvabit »
• compte PNJ • gray •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- S 15 061928 25 06 C -
avatar Masculin Pseudo : Never.

Messages : 101
Coincé depuis le : 15/06/2014



DOSSIER
Nombre de décès  : 2.
Circonstances des décès  :
Métier  : Barman.

MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   Sam 25 Fév 2017, 00:13

Callum fixa le nouveau venu d'un drôle d'air ; le bruit des gonds qu'on tire l'avait sorti de sa rêverie, mais il crut bien s'être rendormi. Hormis les armes qui pendaient de sa petite stature et semblaient douloureusement lourdes, le jeune homme (la jeune fille ?) possédait de longues oreilles – pas le genre de choses que Callum avait l'habitude de voir par chez lui.
Il chercha bêtement son pistolet à sa taille. Mince.

« Monsieur le décédé, bienvenue à Asphodèle. S'il vous plaît, restez calme et ne faites rien qui me force à devoir utiliser la force. Je sais que c'est euhm, perturbant, comme situation, mais tout vous sera expliqué très vite ! »

Il suspendit son geste, les yeux écarquillés. Venait-il de l’appeler « monsieur le décédé » ?
Charley était-il en train de lui jouer une mauvaise plaisanterie ?

« Il faut juste que je vous emmène jusque là. Si vous voulez bien prendre la peine de me suivre. »

Callum pinça les lèvres, l'image même de la résistance silencieuse. Tout son corps se tendit à la manière d'un arc sur le point de tirer ; il plissa les yeux, et fit un pas en arrière, comme si mettre plus de distance entre lui et l'inconnu pouvait l'aider à démêler les fils confus de la situation.
Il n'avait l'air ni d'un contrebandier ni d'un assassin, et c'était sans doute le plus inquiétant de l'histoire. Il se repassa son petit discours en boucle, tentant d'y extraire un peu de sens ; en vain.

Il aurait eu besoin d'une cigarette et d'une explication plus claire. Il aurait pu faire comme il lui était demandé, et emboîter le pas à ce garçon fluet sans rétorquer quoi que ce soit.
Ses lèvres le brûlèrent d'indignation et pour une fois, la patience ne fut pas son fort.

« M'emmener où ? Je ne comprends rien à ce que vous dites ; et si jamais je refuse ? »

Il se doutait que la force mentionnée plus tôt serait alors de mise, mais imaginer ce gringalet le maîtriser et le traîner dieu sait où lui donnait envie de ricaner.
Il avait encore quelques cartes de son côté, même sans arme.

___________________________________________________


Yes, I am guilty, but don't misunderstand me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- NO DATA -
avatar Messages : 16
Coincé depuis le : 14/06/2013



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   Dim 09 Avr 2017, 01:30


Le pas en arrière du jeune homme creuse le front de Cocytus d'une ride peinée, sourcils arqués par la déception silencieuse qui vient nouer ses doigts devant ses jambes. Un pas en avant, ç'aurait été mieux. Ceci dit, reculer, faire face, c'est une attitude cohérente ; dans la voix du nouvel arrivant, il ne sent ni violence excessive ni implosion imminente. Il ne lui saute pas dessus, ne hurle pas.
"Rien à redire" ; c'est déjà bien.

« Je dois vous emmener dans les bureaux. C'est un grand bâtiment, poursuit-il, un peu nerveux, et euhm — les gens là-bas pourront vous renseigner. N'importe quelle question que vous pouvez avoir, ils y répondront. »

Ses mains s'immobilisent soudain. Il lève les yeux pour croiser le regard du garçon ; du dos des phalanges, il vient tapoter contre la lame de la faux dans son dos.

« Si vous refusez, je devrai vous y amener contre votre gré. Inconscient, probablement. Vous ne pouvez pas vous enfuir d'ici, de toute façon, alors... Il vaudrait mieux me suivre de vous-même ? »

Jusque là-bas, au moins. Ensuite, ce n'est plus de son ressort.


___________________________________________________

« Forsan et haec olim meminisse juvabit »
• compte PNJ • gray •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- S 15 061928 25 06 C -
avatar Masculin Pseudo : Never.

Messages : 101
Coincé depuis le : 15/06/2014



DOSSIER
Nombre de décès  : 2.
Circonstances des décès  :
Métier  : Barman.

MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   Lun 26 Juin 2017, 01:44

Callum couvait son geôlier d’un regard méfiant, pas prêt à avaler l’anguille qu’on lui servait sur un plateau d’argent ; il y avait plus crédible dans le genre et bien que rêveur, Callum restait sensé. Il faisait des études de droit et en tant que futur avocat, il ne pouvait décemment pas penser les fées derrière chaque arbre.
S’il était mort, pourquoi tout ce cinéma ? Pourquoi l’emmener dans des bureaux et le menacer avec une faux ? Ne pouvait-il pas pleinement profiter de son après-vie sans qu’on le harnache et l’oblige à se rendre d’un point A à un point B ? Non, tout cela ressemblait à s’y méprendre à un enlèvement, et les coupables tentaient de lui faire croire qu’il était mort – sans doute pour qu’il ne se débatte pas.

Mais il était plus malin que ça.

« Sans vouloir vous vexer, rétorqua Callum en toute honnêteté, j’ai du mal à vous croire. Je suis mort, d’accord ; pourquoi devrais-je me rendre à ces soi-disant bureaux et pourquoi ne pouvez-vous pas répondre à mes questions vous-même ? »

A supposer qu’il ait trébuché et se soit brisé la nuque, il ne voyait pas la nécessité d’une telle mise en scène – ni ce qu’il y avait à lui expliquer, tout bien réfléchi. Il était mort, et c’était la fin de la route. Il n’y avait rien à ajouter.
Sa poitrine se gonfla sur un soupir contrarié. Rien n’avait de sens. Qu’on le laisse sortir, il ne demandait rien d’autre.

___________________________________________________


Yes, I am guilty, but don't misunderstand me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- NO DATA -
avatar Messages : 16
Coincé depuis le : 14/06/2013



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   Lun 10 Juil 2017, 03:06


Les questions du garçon teintent progressivement la moue attristée de Cocytus d'une énergie nouvelle. Peut-être parce qu'il reste tranquille, peut-être parce que ce qu'il lui dit semble cohérent ; quoi qu'il en soit, le garde retrouve un semblant de sourire et hoche la tête, concentré sur son travail et la mission qu'il doit mener à bien. A savoir, très précisément, escorter ce jeune homme jusqu'aux bureaux.
De son plein gré, préférablement.

« Euhm ! Vous ne me vexez pas du tout, s'empresse-t-il de répondre, joignant le geste à la parole d'une négation énergique de la tête. Vous venez de mourir, c'est normal d'être perplexe. Ou perdu. Enfin. Ou autre chose. »

Un soupir déterminé fuse entre eux. Sourcils froncés, il ramène les bras le long de son corps.

« Vous devez aller aux bureaux pour, hm, vous recenser ? Entre autres. Pour qu'il y ait de l'ordre, et, vous informer des règles, ce genre de choses. Il vous faut aussi une chambre où dormir, et des vêtements, alors... Tout ça, c'est dans les bureaux. Et je ne peux pas répondre à toutes vos questions parce que je n'ai pas le temps, tout simplement. J'ai beaucoup de choses à faire. »

Sa voix se fait désolée en même temps que son regard se remplit d'attentes muettes. Le protocole est ainsi fait, il ne peut pas changer les lois.
Mais il va le suivre, hein ?

« Oh, mais aucun mal ne vous sera fait, en tout cas ! Je n'oserais pas. »

Rien de plus que le nécessaire, en tout cas.


___________________________________________________

« Forsan et haec olim meminisse juvabit »
• compte PNJ • gray •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Should I laugh or cry ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Should I laugh or cry ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before I Sleep :: Asphodèle :: Points d'arrivée :: Pièce Ouest-