Partagez | 
 

 Saturday night fever | Libre+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- C 05 101997 31 04 B -
avatar Féminin Pseudo : Sköll.

Messages : 81
Coincé depuis le : 17/06/2015



DOSSIER
Nombre de décès  : 0
Circonstances des décès  :
Métier  : Chanteuse/guitariste/violoniste.

MessageSujet: Saturday night fever | Libre+   Sam 01 Juil 2017, 18:08

02|04|27


Faute de partenaire de conversation sur lequel les fixer, Andy baissa les yeux sur le contenu de son verre. A priori, le jus d'un fruit quelconque de la région, délimité par les fines parois d'un gobelet en bois, rien de très excitant au premier abord - sauf, évidemment, que le jus était bleu. Pourquoi se priver de faire original, après tout.
Andy pianota sur le gobelet de ses doigts chargés de bagues, puis haussa les épaules, plus intérieurement qu'autre chose. De toute façon, ce n'était pas ça qui allait la tuer.
Et quand bien même.

Sirotant donc pensivement le contenu de son verre - qui avait un goût à la fois fruité et légèrement acidulé - la jeune femme promena son regard aux alentours immédiats. Depuis son poste d'observation, sagement assise sur la troisième marche de l'escalier, Andy avait une vue dégagée sur l'ensemble du rez-de-chaussée. Façon pour elle d'être à la fois présente et légèrement à l'écart, tout en gardant un oeil sur ses invités pour s'assurer, par exemple, qu'ils ne redécoraient pas les murs par mégarde.
Le principal avantage, chez Andy - ou dans la maisons Quietus C, selon comment on se plaisait à l'appeler - c'était qu'elle était seule locatrice de sa baraque. Par conséquence, environ un soir sur quatre, une bande d'excités de sa connaissance se présentait à sa porte, tout sourires, avec des chips (ou l'équivalent) et de la musique ; et rapidement, tout le quartier se joignait à la fête, faisant de l'endroit le siège d'un joyeux bazar bruyant et coloré à souhait.

Bon, c'est vrai que l'ensemble aurait rendu mieux avec une bonne sono et quelques projecteurs. Mais visiblement, dans l'au-delà, on ne peut pas tout avoir.
Comme chaque fois que ses pensées dérivaient dans cette direction, Andy s'accorda un instant de rêverie absente, le regard dans le vague.
Mais une paire de chaussures hésitantes, entrant dans son champ de vision, l'en tira d'un seul coup. La jolie blonde battit des paupières pour en chasser ses pensées comme des papillons accrochés à ses cils, et alpagua l'égaré d'une voix claire.

« Les toilettes, c'est à l'étage. » Signala-t-elle avec un geste indolent, doigt pointé, vers le haut des escaliers.

Précision sans doute inutile, puisque d'après ce qu'elle avait pu voir jusqu'ici, toutes les maisons étaient organisées de la même façon. Mais bon, on ne sait jamais sur quelle âme perdue on va tomber.

___________________________________________________


#57D5C4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Saturday night fever | Libre+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» saturday night ≈ clare.
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» Lecture libre et gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before I Sleep :: Zone 1 :: Quartier d'habitations :: Maison C-