Partagez | 
 

 Arrivée • Jules Hauteclaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- NO DATA -
Acheron Messages : 29
Coincé depuis le : 14/06/2013



DOSSIER
Nombre de décès  :
Circonstances des décès  :
Métier  :

MessageSujet: Arrivée • Jules Hauteclaire   Mar 8 Jan - 18:22

Porter le décédé demande un peu plus d'efforts que l'escorter. Acheron n'en semble pas plus lent, mais il est décidément plus attentif ; tourne son corps si besoin est, ne laisse personne approcher trop près. Il suffirait d'un rien pour que quelqu'un ou quelque chose ne vienne heurter la tête du garçon. Ce serait bête de l'abîmer plus qu'il ne l'est déjà, n'est-ce pas. Autant éviter.
Un bras sur le nouvel arrivant, l'autre ballant, il arrive aux bureaux sans encombre. En pousser la porte lui demande une brève gymnastique à laquelle il se plie sans soupirer ; là encore, il s'agit surtout de ne pas frapper de crâne contre le verre.
Une fois entré, le garde salue les chargés d'accueil d'un signe de tête et allonge le pas jusqu'à une pièce plus en retrait, dans le fond de l'entrée. Sa notion de la douceur reste toute relative quand il dépose sa charge sur le lit une place qui s'y trouve. Au moins, personne n'est blessé. La lumière organique, posée dans l'angle, sur une table de chevet des plus simples, sera là pour accueillir le décédé à son réveil.

Sans plus de bruit ni s'attarder, Acheron ferme la porte et traverse le hall dans l'autre sens.

Lorsque Jules revient à lui, la porte est close et il n'y a personne d'autre que lui dans la pièce. Des bruits peuvent se faire entendre de temps à autre de l'autre côté ; en dehors de ça, ni odeur ni discussion claire ne lui parvient.

► Vous avez dû être traîné ici de force. Honte sur vous. Votre personnage sera galamment alpagué par un PNJ sitôt qu'il aura ouvert la porte. S'il décide de ne pas ouvrir la porte, un PNJ viendra l'ouvrir suite à votre réponse.

___________________________________________________

« Omnia mutantur, nihil interit »
• compte PNJ • #3366ff •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- C 01 041836 47 00 B -
- C 01 041836 47 00 B -
Jules Hauteclaire
Masculin Pseudo : Never.

Messages : 96
Coincé depuis le : 09/01/2015



DOSSIER
Nombre de décès  : 0
Circonstances des décès  :
Métier  : GOGO DANCER.

MessageSujet: Re: Arrivée • Jules Hauteclaire   Mar 8 Jan - 23:05

Plongé dans le noir d’un four, Jules ouvrit les yeux sur une semi-obscurité rassurante. Sans la douleur vive qu’il avait au front, il les aurait refermés et se serait rendormi. Personne ne pouvait lui dicter sa conduite, et s’il voulait hiberner, alors il le ferait. Liberté finirait de toute façon par le réveiller, soit en claquant la porte, soit en faisant tout tomber au rez-de-chaussée. Avec les visites de ses enfants, depuis qu’il était malade, impossible d’avoir la paix plus de quelques heures.

Ce constat lui laissa un drôle de goût à la bouche et, d’un sursaut brusque, il se redressa sur le lit. Il n’était pas chez lui, en fait, il n’était nulle part ; il se mit à fulminer en se remémorant la querelle qu’il avait eu avec le grand dadais aux cheveux blancs. Bien, magnifique, pensa-t-il en serrant les dents à s’en faire mal à la mâchoire, maintenant je suis dans une autre pièce, tout aussi inconnue. Celle-ci était néanmoins davantage à son goût, spartiate mais pas dénuée de décor. Une drôle de lumière brillait dans un coin, sur une petite table, et il distinguait la silhouette d’une porte dans le mur. Avec mille précautions, il s’assit au bord du lit, attentif au moindre bruit.

En tendant l’oreille, il percevait parfois quelques éclats de voix inintelligibles. S’il ne faisait pas attention, il n’entendait rien. L’idée que des gens puissent se trouver de l’autre côté le rebuta. Il ne voulait parler à personne, encore moins s’ils ressemblaient à l’énergumène qui l’avait amené ici. Il préférait se débrouiller seul. Il ne voyait pas en quoi sa modeste personne puisse intéresser qui que ce soit. Il ne voyait pas pourquoi il y aurait eu une administration dans le trépas, mais ça, il était à la rigueur prêt à y croire. La vie leur mettait tant de bâtons dans les roues ; sa sœur la mort pouvait bien s’y coller aussi. Pas de jaloux, ni d’injustice. Il souffla par le nez, ennuyé. Il n’allait pas rester ici toute sa vie !

Il cogna ses talons nus contre le sol. Avec tout ce fatras, il n’avait pas remarqué qu’il était en chemise de nuit. Logique, si je suis mort au lit, songea-t-il avec un calme qui ne l’effraya qu’à demi.

C’était fou comme on pouvait vite se faire à l’idée d’être mort, plus vite qu’à celle d’être enfermé, ou confronté à la société.

___________________________________________________


Mon enfance passa de grisailles en silences:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Arrivée • Jules Hauteclaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les petites maisons de Jules GOSSELIN
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Jules SIEGFRIED (1837-1922)
» Pauline ROUSSEAU épouse Jules MICHELET
» Jules TAUVEL de Montivilliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before I Sleep :: Asphodèle :: Bureaux Administratifs :: Accueil-