Partagez | 
 

 Avant de toucher le fond ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- C 05 032041 15 08 B -
avatar Masculin Pseudo : Nii'

Messages : 51
Coincé depuis le : 20/12/2015



DOSSIER
Nombre de décès  : //
Circonstances des décès  :
Métier  : Vétérinaire.

MessageSujet: Avant de toucher le fond ;   Mar 26 Déc 2017, 15:57

Il n'y avait personne à côté de lui.

Joue contre le sol, perclus de courbature et proche du malaise, Luukas se débattit quelques instants avec ses bras et ses mains avant de ne réussir à se redresser sur les genoux. Personne. Ni à sa droite, ni à sa gauche, ni derrière lui — contre les murs ou à ses côtés, il n'y avait pas âme qui vive dans la pièce. Il était seul.
L'anomalie du constat lui noua l'estomac en boucles serrées.
Et l'ironie ne tarda pas à venir lui mordre les chevilles et lui glisser entre les doigts, parce que personne ne te manque jamais et tu ne manques jamais à personne, tu sais, mais il fit de son mieux pour l'ignorer. Il n'avait pas besoin de ça. Ni maintenant, ni plus tard, ni jamais.
C'était faux, de toute façon. Eemeli allait forcément s'inquiéter. S'il s'était endormi dans la salle de bain ou qu'il était resté chez un ami sans prévenir ou, ou peu importe quoi, d'ailleurs —

Une main sur les yeux, Luukas cessa sa réflexion comme on met une machine en pause.

Il ne connaissait pas cet endroit.

Ce n'était pas une question d'Eemeli ou d'habitudes ou de s'être endormi dans la mauvaise pièce ; il ne reconnaissait strictement rien.
Toujours assis à défaut de faire confiance à ses jambes fatiguées, il plissa les yeux en direction des murs, balayant le blanc immaculé d'un regard sceptique. Pas de meubles. Pas de fenêtres. Pas de porte. Pas la moindre trace de couleur.
Il avait suffisamment visité d'hôpitaux pour savoir qu'aucune chambre ou pièce commune ne ressemblait à ça ; quant-à ses amis, il les pensait trop hospitaliers encore pour oser l'enfermer dans une pièce vide ou le laisser dormir à même le sol sans au moins lui jeter une couverture. Plus maintenant, en tout cas.
En fait, aucun endroit auquel il puisse penser n'aurait été entièrement dépourvu de mobilier et d'entrée.

Ça n'avait aucun sens.

Tant bien que mal, tout sauf rassuré à l'idée de se retrouver aussi haut sur des baguettes tremblantes, Luukas se hissa debout.

« Il y a quelqu'un ? »

Entendre le son de sa voix le rassura, quoi qu'il aurait refusé de l'admettre. Le silence commençait à le rendre fou.
Pragmatique malgré la peur qui commençait à lui ronger les articulations, il avança jusqu'aux murs et y fit glisser ses doigts en quête d'une sortie.
Parce que s'il était entré, alors forcément, il y avait un moyen de sortir. Ou une porte, au moins — une trappe, un trou, n'importe quoi par lequel on ai pu le glisser et l'abandonner là. Il n'avait pas pu y apparaître comme par magie ; sa mémoire diffuse lui criait qu'il y avait de la drogue ou une commotion cérébrale impliquée dans l'histoire, mais il décida d'y réfléchir plus tard. Ce n'était pas le moment de se monter la tête pour rien. Juste d'être prudent et observateur.

Observer, observer...

Figé, yeux levés au plafond, il se demanda soudain d'où venait la clarté ambiante.
Pour autant qu'il en sache, la pièce était dépourvue de lampes ; pourtant, il y voyait parfaitement clair.

Lèvres en ligne droite, suspicieux et plus que sur les nerfs, il se remit à longer prudemment les murs.

Quoi qu'il soit en train de se passer, il avait la sensation persistante qu'il n'allait pas tarder à le savoir.

___________________________________________________


« Success is ashes on my tongue ;
Remain unhappy though I'm loved.
I know I'm foolish and I'm young -
But can't you see it's not enough ?
I run my hands across my face ;
Failing to feel the moments weight.
Is this all life is offering ?

Well, what the hell is wrong with me ? »

I promise I won't slip up this time, you can trust me :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avant de toucher le fond ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toucher son fond
» Mélanger du fix+ au fond de teint ?!
» avant de toucher ma tite-pe
» La GM va t elle toucher le fond cet été?
» votre creme solaire avant ou apres fond de teint???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before I Sleep :: Asphodèle :: Points d'arrivée :: Pièce Sud-